Annuaire associatif

Newsletter

Plan de ville

Sortir

Tribune politique

Comme dans le magazine municipal "Villeneuve&vous", les groupes politiques disposent de cet espace d'expression. Les textes publiés sur cette page n'engagent que leurs auteurs.

Date de mise à jour :  février 2020

  

Groupe des élu-e-s du Front de Gauche

Pour des lendemains sociaux et écologiques !

L'Australie est en proie depuis septembre à d'immenses incendies. En cause, une vague de chaleur exceptionnelle. Selon les données du Service météorologique national australien, l’année 2019 est de loin la plus chaude et la plus sèche jamais observée depuis 1910, date des premiers relevés météorologiques. Samedi 4 janvier 2020, le record absolu de chaleur a été battu à Canberra, la capitale, avec 44°C.

Le bilan est sans précédent.  Les flammes ont réduit en cendres plus de 10 millions d'hectares. Au moins 24 morts, près d’un milliard d’animaux tués, et environ  80 % des habitats connus de 49 espèces ravagés. La majorité des animaux sont morts directement dans la chaleur et les flammes. Ceux qui ont réussi à fuir ont enduré une lente agonie, faute nourriture et d'abri.

Mais la catastrophe ne menace pas uniquement l’Australie. Selon les données de la NASA, les panaches de fumée des incendies ont atteint la stratosphère et se sont dispersés dans l'océan Pacifique sud. Ainsi, la majorité des glaciers de Nouvelle Zélande, situés pourtant à des milliers de kilomètres, ont été touchés par des particules de suies.  Les glaciers ont changé de couleurs, passant du blanc au marron, et le phénomène menace d’accentuer leurs fontes.

Cela ne fait aucun doute pour l’universitaire Chris Dickman, les incendies en cours en Australie sont un véritable symptôme de la crise climatique, crise elle-même largement causée par la combustion de charbon et de pétrole. L'Australie est le troisième exportateur mondial de combustibles fossile.

Nous le dénonçons depuis des années déjà, les politiques énergétiques irresponsables augmentent les émissions de gaz à effet de serre, et donc soufflent sur les braises du réchauffement climatique.  

Il y a urgence à agir pour notre planète. Quelles richesses produire ? Comment les produire, pour satisfaire qui et quels besoins ? Une chose est sûre, ce qui doit changer, c’est l’objectif même de la production dont le moteur est la recherche de la rentabilité financière. 

Le président Macron doit inscrire l’écologie au sommet de la hiérarchie des normes et de l'activité de l'État. Il s'agit de répondre ici et maintenant à l'intérêt général humain face au dérèglement climatique ; repenser en profondeur le modèle de production, de consommation et d'échanges.

Parmi ces nombreux enjeux, on trouve la question de nos modes de déplacement et d’acheminement des marchandises. L’urgence est au développement des transports publics écologiques. C’est tout le sens de l’arrivée prochaine du téléphérique Câble A à Villeneuve.

Aussi, la raison commande de préférer le transport ferroviaire au détriment du routier. Malheureusement, ce n’est pas le choix du gouvernement, qui décide, entres autres, de la suspension du « train des primeurs », la ligne Rungis Perpignan.

Monsieur Macron, il faut en finir avec les mesurettes et les discours de culpabilisation à l’égard de la population. Balayez devant votre porte et agissez !

Se battre localement et nationalement, pour une prise en compte des dimensions sociales et écologiques, c’est tout le sens des valeurs que défendent les élu.es du Front de Gauche !

Suivez notre actualité

Facebook : Front de gauche VSG · Site : www.frontdegauchevsg.fr

 

groupe des élu-e-s PS-PRG

Vous avez jusqu’au vendredi 7 février pour vous inscrire sur les listes électorales !

Pour participer aux élections politiques, il faut être inscrit sur les listes électorales. L'inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans, ainsi que pour les personnes obtenant la nationalité française après 2018. Si vous vous trouvez dans une autre situation (déménagement, recouvrement de l'exercice du droit de vote, citoyen européen résidant en France...), vous devez faire la démarche de vous inscrire.

 Avant d'effectuer cette démarche, il est possible de vérifier très rapidement si vous êtes déjà inscrit sur les listes électorales en vous connectant sur :

 https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/services-en-ligne-et-formulaires/ISE

Si vous n’êtes pas inscrit sur les listes électorales, munissez-vous d’une pièce d’identité permettant de justifier votre nationalité et d’un justificatif de domicile, vous avez alors deux possibilités pour vous inscrire afin de voter aux prochaines élections : en ligne ou directement en mairie, c’est vous qui choisissez !

1/ EN LIGNE : le service est accessible avec un compte service-public.fr ou via France Connect. 

L'inscription en ligne sur les listes électorales est une démarche gratuite. Veillez à ne pas utiliser de sites internet privés. 

2/ EN MAIRIE : rendez-vous directement à la mairie, Place Pierre Sémard, au service Etat-Civil (attention fermé le jeudi matin). 

On compte sur vous pour accomplir votre devoir citoyen !

Les élus du groupe PS/PRG

Guillaume Poiret, Laurent Dutheil, Myriam Gaye, Mubbashar Khokhar, Stéphanie Alexandre et Sabah Cabello-Sanch

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Groupe France Insoumise

Engagé.e.s pour défendre vos droits


Oui, nous faisons le voeu que 2020 soit une année d’espoirs, même si elle démarre de la plus inquiétante des façons, par la folie guerrière des hommes.
Oui, la paix dans le monde est aujourd’hui menacée. Comme jamais. Et nous attendons des pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU qu’ils agissent en tant que tels afin de rétablir la paix et fassent émerger des solutions politiques dans les conflits du monde.

Sur le plan social, après le mouvement des «Gilets jaunes» d’innombrables conflits sociaux ont surgi dans la santé, la justice, à la SNCF, pour nos services publics, pour le climat, sur les retraites ; le mouvement « Me too » et les mouvements féministes contre les violences faites aux femmes, pour l’égalité professionnelle et contre le racisme et l’islamophobie.

Tous et toutes expriment avec force le même besoin de justice sociale et fiscale, de prise en compte de l’urgence sociale et écologique pour vivre mieux.

Nous voulons aller plus loin qu’une simple opposition au gouvernement. Nous voulons montrer qu’ensemble nous pouvons porter des alternatives de gauche dignes de ce siècle pour un autre modèle de société. Alors oui soyons toujours plus nombreux à nous engager dans les jours qui viennent dans les actions, dans les manifestations  ainsi que dans nos quartiers afin de faire vivre le vivre ensemble !

Nadia Ben Moussa, Mohamed Ben Yakhlef, Mariam Doumba et Jean Pierre Davidé

https://villeneuvesaintgeorgesinsoumise.fr   · Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.01.43.86.38.45

 

ELUE villeneuve en commun

L’environnement mérite mieux que des mots

Si le défi environnemental est aujourd’hui sur toutes les lèvres, son contenu est hélas souvent vider de sa substance. Or, il est aujourd’hui indispensable de repenser notre commune et sa gestion à l’aune de cet enjeu et de sortir des contradictions d’une urbanisation à outrance.

Julia Moro (soutenue officiellement par la France Insoumise)

 

                                                                                                                           

groupe "agir pour villeneuve" (Divers droite-DLF)

Le mépris des usagers.

La piscine municipale a de nouveau été fermée. ENCORE diront les Villeneuvois, les élèves des établissements scolaires et les associations habitués à fréquenter cet établissement qui était, à l’époque, la fierté de notre ville. Elle est fermée « jusqu’à nouvel ordre » nous a dit le site internet de la ville sans la moindre explication mais espérons qu’à la parution de ce magazine elle sera enfin ouverte au public. Un nouveau dysfonctionnement des équipements municipaux, qu’il faut ajouter à ceux de la toute nouvelle médiathèque du vieux Villeneuve qui prend l’eau de toute part quand il pleut, avec toujours et depuis plusieurs mois le dysfonctionnement des feux tricolores à tous les carrefours de la RN6.

Quant aux Villeneuvois qui empruntent la passerelle pour aller prendre le RER D à Villeneuve Triage, ils sont toujours obligés, à leurs risques et périls de traverser à pied la RN6, de jour mais aussi la nuit et par tous les temps. Ils attendent toujours, sans guère d’espoir, la repose d’une passerelle annoncée depuis un an par Mme la maire.

Quant à ceux qui viennent à la gare par les transports en commun ils ne sont guère mieux lotis.  Le « merveilleux rond-point » devant la gare qui devait fluidifier la circulation sur la RN6 est un fiasco total aux heures de pointe. Le matin, les véhicules étant à l’arrêt dans la descente de l’avenue des Fusillés, il est fréquent de voir des usagers venant de Limeil, de Valenton ou du Plateau, descendre du bus J1, dévaler le parc en courant pour tenter de prendre leur train à l’heure. Pour tous ces usagers le téléval, le fameux téléphérique si cher à Mme la maire, n’aura aucune utilité puisqu’il s’arrêtera au Bois Matar.

Le soir c’est la même galère mais dans l’autre sens. Les usagers attendent devant la gare le bus J2 pour remonter sur le plateau en direction de Valenton ou Limeil. Ils sont agglutinés sur le trottoir dont la largeur a été considérablement réduite, sans le moindre confort, sans le moindre abri quand il pleut et pas le moindre banc pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.

Ce n’est pas comme cela que l’on va inciter les usagers à prendre les transports en commun.

 

Philippe Gaudin du groupe "Agir pour Villeneuve"
http://www.agirpourvilleneuve.com

 
 

Groupe Villeneuve-Saint-Georges sécurité (soutenu par le RN)

Texte non fourni.


 

 

ELU Les écologistes (soutenu par EELV)

Pôle Intermodal

L'étude de la création du pôle intermodal regroupant la quasi totalité des lignes régulières desservant le centre ville a été officiellement créé en 2004 à travers le PLU. Installé sur le port, elle permettra d'améliorer le confort et la correspondance entre le RER et le mode routier, ceci en toute sécurité. Mais actuellement abandonnée.

Le passage du Pont de la Gendarmerie serait utilisé sans justifier de travaux importants. Une telle évolution qui entre dans dans la stratégie de l'IFM devrait largement améliorer l'usage des autobus.

Cette modification fondamentale devrait s'accompagner d'une refonte du réseau en facilitant les correspondances avec les rails. Elle diminuerait les retards et les surcharges des véhicules routiers même lorsqu'ils sont articulés avec un changement d'itinéraire envisageable à terme à l'occasion de l'ouverture de la Halte de Villeneuve Plaine.

Birol BIYIK
Blog : https://www.villeneuvepourtous.com
Page et groupe facebook : https://www.facebook.com/birol94190/ · E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Villeneuve tous unis c'est le moment (divers pluriels)

Texte non fourni.

 

Les républicains

Texte non fourni.

 

 

 

                                                                                                     

Recherche

Vos démarches

L'application de la Ville !

 

Villeneuve en photo