Annuaire associatif

Newsletter

Plan de ville

Sortir

Tribune politique

Comme dans le magazine municipal, les groupes politiques disposent de cet espace d'expression. Les textes publiés sur cette page n'engagent que leurs auteurs.

Date de publication : mai 2017

  

Groupe des élu-e-s du Front de Gauche

La voie est progressiste et humaniste

Au lendemain des élections un souffle nouveau s’est imposé à gauche, où des valeurs comme la solidarité, le partage, l’égalité et le respect de l’être humain ont été mises en avant. Il n’est plus à démontrer que ces valeurs sont bien ancrées dans nos politiques locales portées avec et pour vous.

A la vue du contexte politique national nous sommes inquiets pour les années à venir, mais soyez assurés que nous restons et resterons déterminés et mobilisés. D’ailleurs, les élus du groupe Front de Gauche restent attachés à la parole citoyenne dans tout ce qu’elle représente. Favoriser le retour à la raison par l’échange et le partage est la meilleure résistance. C’est dans cet esprit que nous poursuivons nos efforts pour récolter la parole villeneuvoise et ainsi agir !

En effet, vous avez été nombreux à participer aux «50 rencontres», pour donner votre avis sur Villeneuve et les solutions pour améliorer votre cadre de vie. Vous avez répondu présents et fait de cette démarche une première et réelle réussite! Nous vous en remercions chaleureusement. Cette consultation citoyenne s’inscrit en préparation de rencontres villeneuvoises prévues à l’automne prochain et nous sommes convaincus que vous serez nombreux à venir participer à la restitution des travaux engagés et à partager vos ressentis.

La démocratie participative existe, ce n’est pas un leurre ni un épouvantail, c’est justement une manière de concevoir un «bien vivre ensemble» de qualité où la voix de chacune et chacun compte.

En agissant en élus de proximité au travers des projets partagés et des actions quotidiennes, nous entendons continuer d’être humblement, pour vous, la voix progressiste et humaniste.

Nous savons qu’ici plus qu’ailleurs cette aspiration est très majoritaire, et oui, les Villeneuvois viennent de redirent avec force qu’ils n’étaient pas indifférents au sort des autres, qu’ils n’acceptaient pas la misère, les discriminations, les injustices.

Faisons grandir l’espoir pour la 6e République, le partage des richesses, le partage du temps de travail, le besoin de révolution fiscale, le droit à la retraite à 60 ans, le droit à la santé pour tous et d’être remboursés à 100%, un changement d’ère démocratique et une planification écologique vecteur naturel d’une relance économique.

Revendiquons-ensemble encore et encore l’idée de rendre la souveraineté au peuple en abolissant la monarchie présidentielle. Notre peuple n’en peut plus des « affaires» et des «scandales». N’abandonnons pas notre pays, libérons nos communes de l’emprise oligarchique. Exigeons une lutte implacable pour vaincre les fanatismes, face à la guerre dans le monde et en Europe, vivons pour la paix.

Les Villeneuvoises et Villeneuvois ont le goût du bonheur. C’est légitime, c’est une force !

Le groupe des élus du Front de Gauche

groupe des élu-e-s PS-PRG

La pollution dans notre ville, un problème qui nous concerne tous

La région Île-de-France doit supporter d’importants pics de pollutions dont la fréquence tend à augmenter depuis quelques mois.

Villeneuve-Saint-Georges subit de plein fouet les bouchons de la RN6, le survol des avions et le trafic du RER D qui causent énormément de pollutions sonores et environnementales. Dans notre ville, plus de la moitié de la population vit donc en zone de bruit et c’est l’ensemble des habitants qui est touché par la pollution. L’État essaye néanmoins de trouver des solutions, notamment le projet d’aménagement de la RN6 en centre-ville qui est empruntée par plus de 44 000 véhicules chaque jour. Le projet vise à améliorer les conditions d’intégration dans le centre-ville de la RN6, en optimisant les conditions de sécurité de tous les usagers et en fluidifiant sa circulation par des aménagements urbains et routiers adaptés. Les travaux dureront jusqu’à fin décembre 2017. Ce sujet de santé publique est primordial pour notre ville. Nous comptons sur vous pour faire entendre votre voix sur ces sujets sensibles ! RDV pour une réunion publique dédiée le lundi 19 Juin à 19h au foyer Jean Cocteau (rue Carnot), on vous y attend nombreux !                                                                                                                               

Les élus du groupe du Parti Socialiste et du Parti Radical de Gauche : Guillaume Poiret, Laurent Dutheil, Charles Knopfer, Bénédicte Bousson-Janeau, Myriam Gaye, Mubbashar Khokhar, Stéphanie Alexandre et Sabah Cabello-Sanchez.

 

groupe "agir pour villeneuve" (Divers droite-DLF)

Un rond-point devant la gare : Quel intérêt ? 

Les "spécialistes" de la DIRIF prétendent fluidifier la circulation sur la RN6. Mme Altman quant à elle, trouve ce projet très intéressant car elle veut "pacifier" la RN6 ?
Le bouchon devant la gare (44000 véhicules/jour) est principalement la conséquence de l'intersection entre le trafic routier sur la RN6 et celui des véhicules qui empruntent l'avenue des Fusillés pour accéder au plateau de Villeneuve. Le rond-point ne diminuera en rien le nombre de véhicules qui cisaillent la circulation de la RN6 ni le nombre de bus qui font demi-tour devant la gare donc toujours autant de problèmes qu'aujourd'hui.

Pire encore
La DIRIF envisage de supprimer le tourne à gauche sur le pont de Villeneuve Le Roi. De ce fait, tous les véhicules venant de Province et voulant aller vers Villeneuve le Roi devront continuer jusque devant la gare, faire le tour du fameux rond-point et remonter vers le pont pour pouvoir tourner et traverser la Seine.
Ce sera donc encore davantage de véhicules devant la gare (400 véhicules en plus en heure de pointe) avec toujours plus de pollution pour les Villeneuvois. Heureusement qu'il reste un peu de lucidité aux décideurs, cet invraisemblable aménagement routier sera mis à l'essai pendant 6 mois, voire moins selon les résultats observés, mais le rond-point, lui, restera définitivement.
Quant aux travaux ils vont engendrer une jolie pagaille (un seul sens de circulation avenue des fusillés et une seule file dans chaque sens sur la RN6).

Ce n'est pas fini
Il y a actuellement 3 feux tricolores entre la gare et l'avenue Carnot, qui empêchent l'écoulement des véhicules dans le sens province-Paris. Sylvie Altman veut "sécuriser" la traversée anarchique et dangereuse des piétons devant la gare en créant deux passages pour piétons, espacés de 60m, avec à chaque passage un feu tricolore.
Entre l'avenue Carnot et le rond-point il y aura donc 5 feux tricolores
C'est comme cela que les la DIRIF et Mme Altman veulent fluidifier la circulation devant la gare. On pourrait en rire si cela ne coûtait pas 3,4 millions d'euros aux contribuables.

C'est de la folie d'encourager les piétons à traverser devant la gare, qui utiliseront ou non les passages protégés. Le plus efficace pour sécuriser les piétons c'est de rénover le souterrain, de le rendre accessible aux personnes à mobilité réduite et d'empêcher matériellement avec du mobilier urbain adapté, la traversée de la RN6 en surface.

Nous ne cesserons de le dire, la seule solution pour notre ville c'est la déviation de la RN6 réclamée depuis plus de 40 ans. Jugée prioritaire à l'époque par R.G Schwartzenberg, aujourd'hui elle n'est même plus inscrite au SDRIF (Schéma Directeur de la Région Ile de France), élaboré en 2013 pour les 15 ans à venir, conséquence de l'incapacité de S. Altman à défendre notre ville et les Villeneuvois.

 

Groupe Villeneuve-Saint-Georges sécurité (soutenu par le FN)

Chères Villeneuvoises  chers  Villeneuvois, lorsque  vous serez en mesure de prendre connaissance de cette tribune,   vous aurez   passés  d’agréables  fêtes de Pâques,  c’est  ce dont  vous souhaite   notre groupe  « Villeneuve-Saint-Georges  Sécurité».
 De tels  moments  consacrés  à ces fêtes,  loin du tumulte médiatique  avilissant,   sont  propices  à des introspections.  Notre  groupe vous en livre « UNE » du moins une résultante. De, LEON XIII  « A qui veut régénérer une société en décadence, on prescrit  avec raison, de la ramener à ses origines ». 
Les 23 avril et  07 mai,  à vous  de juger  de l’état de délabrement  de « celle-ci ».  Voudriez-vous  la transmettre en » l’état «  à vos enfants  et  petits-enfants ?

 

Les écologistes (soutenu par EELV)

Encore et toujours plus de pollution !
Le 20 mars dernier, au cours d’une réunion organisée au foyer Jean Cocteau, la DIRIF a présenté son projet de giratoire à implanter devant la gare SNCF.
Malgré les engagements de 2015, il n’y aura pas d’enquête publique   synonyme de consultation sur l’impact de cette opération. Alors que la suppression du tourne à gauche sur l’avenue du 8 mai 1945, pour les automobilistes en provenance du sud et traversant la Seine, va provoquer un afflux supplémentaire de véhicules sur place Pierre Sémard (200 véhicules/h). D’où une augmentation de la pollution atmosphérique et du bruit. Et la suppression du trottoir sur cette voie (côté remblai ferroviaire). La santé des Villeneuvois préoccupe peu les élus de la majorité.

Birol BIYIK

Villeneuve tous unis c'est le moment (divers pluriels)

Sécurité : Plus de 50 % de la délinquance du 94 est concentrée à Villeneuve-Saint-Georges selon la police de Créteil !
Que fait le Maire pour sécuriser les villeneuvois contre l’insécurité et la montée du radicalisme à Villeneuve-Saint-Georges ? 

Anastasia MARIE de FICQUELMONT

Les républicains

Texte

Recherche

Vos démarches


Compte citoyen

Actes
d’état civil

Location de salles

 

 

 

Villeneuve en photo