Annuaire associatif

Newsletter

Plan de ville

Sortir

 

La semaine des mémoires villeneuvoises

Du 19 au 25 mars, conférence, débats, expos dans le cadre de la 2nde édition de la Semaine des mémoires villeneuvoises.

Valoriser l’Histoire, la mémoire de la ville et de ses habitants : tel est l’enjeu de cette semaine organisée par la Ville du 19 au 25 mars. Dans la lignée du projet photographique « Le centre-ville au coeur de l’objectif », cette initiative doit permettre d’interroger la mémoire collective, tout en faisant ressortir les histoires singulières de chacun. « L’idée est aussi de montrer que la ville est riche d’un meltingpot culturel composé de 101 nationalités différentes », ajoute Julia Moro, conseillère municipale missionnée au patrimoine et aux archives. « Ce sera aussi l’occasion d’apprendre à mieux se connaître soi-même, mais aussi ses voisins proches ou lointains ».

Un thème porteur de sens
Cette initiative se traduira par une série d’événements autour du thème « Migrations-immigrations : Qui es-tu ? D’où viens-tu ? », avec en filigrane la question de l’immigration algérienne. Explications de Julia Moro : « L’an passé, nous avions mis l’accent sur l’abolition de l’esclavage, dont la journée commémorative était célébrée lors de la Semaine des mémoires. Cette année, avec le 19 mars qui ouvre l’évènement et qui célèbre le ‘’Cessez-le-feu en Algérie’’, la Ville a décidé d’adapter le thème à partir de cette date symbolique ». « Construire des temps d’échanges autour de ces événements douloureux de notre histoire, c’est aussi l’occasion de redonner du sens à ces commémorations qui ne doivent pas simplement être des moments où l’on pose des gerbes de fleurs » ajoute-t-elle.


Des actions intergénérationnelles
Pendant cette semaine, un Café des Jeunes sera organisé autour des différences culturelles, ainsi qu’une lecture de textes poignants d’élèves du collège Brossolette. Animée par l’historienne Muriel Cohen, une conférence-débat abordera la question de l’immigration algérienne vers la métropole : « Cette immigration s’est développée dès la fin du XIXe. Pendant la période coloniale, les migrants algériens sont globalement considérés comme des indésirables par les pouvoirs publics. Malgré ces politiques de rejet, les Algériens sont nombreux à venir travailler en France. Nous verrons que cet enracinement se joue au niveau local et passe par le travail, la scolarisation des enfants, la lutte politique et la construction de liens amicaux ».

À noter enfin, les actions intergénérationnelles imaginées à cette occasion, afin de créer des passerelles entre la jeune et l’ancienne génération. Outre une sortie mêlant enfants et seniors à la Cité de l’immigration pour découvrir l’exposition « Repères », on notera l’organisation d’ateliers de généalogie qui permettront d’organiser une recherche dans une perspective de transmission personnelle et, à coups sûrs, intergénérationnelle.

 

programme

Dimanche 19 mars
Commémoration du Cessez-le-feu en Algérie
11h15 ‖ Stèle du 19 mars 1962, angle des avenues Anatole-France et du Général de Gaulle Puis au cimetière communal
Lecture de textes et de lettres par les élèves du collège Brossolette et du Café des Jeunes
Salle Clément-Ader
Présentation de l’exposition itinérante « Bande dessinée et immigrations, un siècle d’histoire » conçue par le Musée national de l’histoire de l’immigration

Lundi 20 mars
École élémentaire Jules-Ferry 14h à 16h
• Atelier de généalogie
Deuxième séance d’une série d’ateliers devant aboutir à la présentation, en fin d’année scolaire, d’une grande exposition retraçant et valorisant les parcours migratoires des enfants et de leurs ancêtres.

Mardi 21 mars
17h à 18h ‖ Centre de loisirs Anatole-France
• Atelier avec les enfants de la commission « vie de quartiers et citoyenneté » du Conseil Municipal des Enfants.
Deuxième séance d’un atelier sur le thème « Qui-es-tu ? D’où viens-tu ? »
Réalisation d’une exposition et rédaction d’un petit texte pour accompagner leur photo.

Mercredi 22 mars
14h à 18h
• Visite intergénérationnelle de la Cité de l’immigration et de son exposition « Repères »
Les seniors, le Conseil Municipal des Enfants et le Café des Jeunes vont comparer leurs expériences au cours d’une visite guidée.

Vendredi 24 mars
15h à 17h ‖ Point d’information Jeunesse, 9 rue de la Marne
• Atelier généalogie avec les Seniors
Cet atelier a pour objectif de renforcer la participation des Seniors aux actions liées à la transmission et à la valorisation des mémoires villeneuvoises.

 

Vendredi 24 mars
TOUT PUBLIC
19h à minuit ‖ Espace André-Malraux
Café des Jeunes sur le thème « Qui es-tu ? D’où viens -tu ? » avec Médine
Autour d’une soirée conviviale, propice à l’échange, le café des jeunes invite à s’interroger sur l’Algérie, son histoire, sa culture et ses traditions.
• L’Algérie : une histoire racontée par les jeunes
• L’Algérie : une belle tradition
• Un art culinaire oriental : buffet des saveurs
• Défilé de mode multi-culturel avec de la danse

Avec la participation du rappeur Medine


Samedi 25 mars
TOUT PUBLIC
15h à 18h ‖ Espace André-Malraux
Conférence-débat
L’immigration algérienne en région parisienne : l’enracinement à l’épreuve de l’exclusion.
Présenté et animé par Muriel Cohen, chercheuse associée au Centre d’histoire sociale, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Arrivés nombreux en métropole dans l’entre deux-guerres, les migrants algériens sont après la Seconde Guerre mondiale considérés comme des indésirables par une partie de l’opinion et des pouvoirs publics qui les voient comme de dangereux nationalistes. L’indépendance ne met fin ni aux migrations, ni aux tensions. Cependant, au-delà de cette histoire de rejet, l’histoire des Algériens en région parisienne est aussi celle d’un enracinement progressif et d’un fort attachement local. Venez témoigner de votre expérience de vie !

Présentation de l’exposition réalisée par le Conseil Municipal des Enfants.
Clôture conviviale de la Semaine

Au mois de mars
• Présentation de l’exposition : Bande dessinée et immigrations, un siècle d’histoire*, conçue par la Cité de l’Immigration
Cette exposition présente une quarantaine d’oeuvres. La bande dessinée y apparaît autant comme un objet d’art nourri de la mobilité des hommes que comme un témoignage des
représentations passées et présentes. Au-delà de la seule approche artistique et historique, elle appelle à changer nos regards sur les migrants et l’histoire de l’immigration en
France.
• 3 au 11 mars : hall du Sud-Est Théâtre
• 13 au 18 mars : collège Pierre-Brossolette
• 24 au 25 mars : espace André-Malraux
• 26 au 31 mars : médiathèque René-Fallet
* Grâce au prêt gracieux de l’association Interbibly Châlons-en-Champagne

   

Renseignements
Direction municipale des Archives et de la valorisation du Patrimoine
9 rue de la Marne - 1er étage
T. 01 43 86 38 09
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Recherche

Vos démarches


Compte citoyen

Actes
d’état civil

Location de salles

Publications

Guides

Villeneuve en photo

  • Soirée des réussites 2017
    Soirée des réussites 2017
  • Concert de Marjie
    Concert de Marjie
  • Voeux du Maire 2017
    Voeux du Maire 2017
  • Marche dé Noël de l'UCA 2016
    Marche dé Noël de l'UCA 2016
  • Festival de la banlieue 2016
    Festival de la banlieue 2016
  • Commémorations du 11 novembre 1918
    Commémorations du 11 novembre 1918
  • Fête du centre social asphalte 2016
    Fête du centre social asphalte 2016
  • Présentation de la saison culturelle 2016/2017
    Présentation de la saison culturelle 2016/2017
  • Soirée Zouglou avec Bobbyodet
    Soirée Zouglou avec Bobbyodet
  • Inauguration de l'école Anne Sylvestre
    Inauguration de l'école Anne Sylvestre